Gaspillage alimentaire : Potel et Chabot s’engage

Potel et Chabot a été, hier, le premier traiteur à signer le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire au Pavillon Gabriel, en présence de Monsieur le Ministre Guillaume Garot.

Après avoir eu l’honneur d’accueillir M. le Ministre, nous nous sommes dirigés dans les cuisines pour une « mise en situation » dont l’objectif était d’expliquer comment nous arrivions à nous mettre en relation de façon simple et rapide avec des associations parisiennes d’aide aux personnes en difficulté.
Après les discours de notre Président Franck Jeantet et du Ministre Guillaume Garot, Potel et Chabot et le Ministre ont signé le Pacte avant de déguster les dernières créations de la collection Automne-Hiver.

Engagé depuis de nombreuses années dans une démarche de développement durable Potel et Chabot a souhaité renforcer son action en matière de revalorisation des surplus alimentaires en s’engageant dans un projet gouvernemental d’envergure nationale aux côtés de la Mairie de Paris.

Depuis plusieurs années, Potel et Chabot a mis en place une opération de récupération du pain non consommé dans le cadre du Tournoi de Roland Garros avec son partenaire la Mie de Pain.

A l’occasion de l’édition 2013 du Tournoi de Roland Garros, Potel et Chabot a répondu à l’appel de la Mairie de Paris pour mener un projet de plus grande envergure dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, avec le concours de la société Eqosphere et d’associations parisiennes venant en aide aux plus démunis dont l’association la Mie de Pain, l’association Aurore, le Relais Frémicourt... Résultat de ce partenariat inédit : plus de 2200 personnes ont bénéficié de cette initiative pendant le Tournoi de Roland Garros.

En signant ce pacte, nous nous engageons à :
- améliorer l’empreinte sociale de l’entreprise en venant en aide à des personnes défavorisées ;
- réduire le volume des produits jetés et des déchets ;
- sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs ainsi que nos clients ;
- susciter un engagement comparable dans l’ensemble de la profession ; dans cette perspective, Potel et Chabot pilote le groupe de travail traiteur mis en place par la Mairie de Paris pour encourager les professionnels du secteur à revaloriser les surplus alimentaires et soutenir les associations parisiennes.