Asperge

Connue des Egyptiens, appréciée des Romains, l'asperge était cultivée depuis des temps anciens dans les régions méditerranéennes, puis elle disparut au Moyen Âge. Ce n'est qu'au XVIème siècle, parée d'innombrables vertus, qu'elle fit son retour sur les plus grandes tables de France.
Ambassadrice du printemps, elle se présente à nous sous différents atours ; timide et précieuse, toute blanche de la tête au pied, elle n'a jamais vu le jour. Parfois curieuse, mais toujours farouche, elle colore juste son nez de mauve en le sortant de terre. Enfin, frivole, osant la pleine lumière, elle se fait craquante toute vêtue de chlorophylle.

Carnet d'Epicure