Carpaccio

Un beau jour de l'année 1950 à Venise, la comtesse Amalia Nani Mocenigo arriva au Harry's Bar le visage triste.
Elle expliqua à Giuseppe Cipriani, chef et propriétaire des lieux, qu'afin de combattre son anémie, son médecin lui avait prescrit de consommer de la viande crue. Cipriani la pria de patienter, disparut dans sa cuisine et en revint peu après avec une grande assiette de viande crue coupée en tranches fines et assaisonnée d'une sauce de couleur claire. La comtesse apprécia et voulut connaître le nom de ce plat. Aussi  vif d'esprit que rapide en cuisine, il lui répondit " filetto al carpaccio ". Le nom s'inspirait d'un célèbre peintre vénitien de la Renaissance qu'appréciait le créateur, Vittore Scarpaccia, connu pour ses toiles opulentes caractérisées par ses tons de rouge vif contrastés de blanc.  

Carnet d'Epicure