Citron

Originaire des contreforts de l'Himalaya de la région du Cachemire ou de la Haute Birmanie, l'ancêtre du citron aurait gagné la Chine 2000 ans avant notre ère. Après avoir traversé tout le Moyen-Orient, il fut adopté par les Hébreux, puis par les Grecs et les Romains. Gros fruit à l'écorce épaisse, irrégulière et au pédoncule très prononcé, tel qu'il apparaissait sur certaines mosaïques romaines du Ier siècle, on l'appelait  " pomme des Mèdes ", du nom du peuple de l'ancien Iran, voisin des Perses. Sa culture sur les terres romaines cessera après la chute de l'Empire.
Les Maures le replantèrent à partir du VIIIème siècle dans tout le bassin Méditerranéen (essentiellement en Sicile et en Andalousie), avant d'introduire le " vrai " citronnier aux alentours du Xème siècle en Egypte et en Palestine d'où les Croisés le ramèneront en Europe.
En France, on l'appelle alors limon, de l'italien " limone " qui venait lui-même de l'arabo-persan " limón ".
Le citron (du latin " citrus ") apparaîtra à la fin du XIVème siècle, remplaçant progressivement le limon dans le langage populaire.

Carnet d'Epicure