Clémentine

C'est en 1902, qu'un vent frivole déposa un pollen d'orange sur les mandariniers du père Clément responsable d'un verger en lisière de la ville d'Oran au Maroc. Mère nature dans sa grande bonté donnait naissance à un nouveau fruit. Ce sont des enfants qui dégustant ces fruits bien avant la maturité des mandarines mirent la puce à l'oreille du père Clément. Légèrement moins parfumée que la mandarine, la clémentine du nom de son découvreur, se développe sans pollinisation et ne contient, sans la promiscuité d'autres agrumes, aucun pépin. Ainsi un clémentinier ne peut être pollinisé par son propre pollen. Il peut l'être en revanche par d'autres agrumes, dans ce cas il portera pépin. Aujourd'hui sa production a largement supplanté celle des mandarines.

Carnet d'Epicure