Fourchette

A l'origine plutôt réservée à la cuisine, la fourchette de table eut bien du mal à s'imposer.
En or, munie de deux piques, l'objet " satanique " est utilisé au milieu du XIème siècle par une princesse byzantine, épouse du Doge de Venise. La fourchette parvint à Florence, chez les Médicis, puis en France. Cependant la reine Catherine de Médicis ne semblait pas en être une fervente adepte. Son fils Henri III, raffiné, en apprécia l'usage.
En 1585, au restaurant de la Tour d'Argent, la fourchette fit sa première apparition en public, mais était toujours  jugée ridicule et encombrante. Passant de deux à quatre dents, elle se place à la gauche de l'assiette à la table du Roi Soleil qui lui préfère toujours la fourchette d'Adam (les doigts de la main).
Au XVIIIème siècle, la fourchette entra enfin dans l'usage en devenant, pour les bourgeois, symbole de richesse et de statut social.

Carnet d'Epicure