Fraise

Amédée-François Frézier ramena du Chili les premières grosses fraises, au début du XVIIIe siècle. Avant lui la fraise n’était pas inconnue en Europe, où poussaient les fraises des bois. Les romains ne les mangeaient pas, mais s’en faisaient des masques de beauté. Pour la petite histoire,  Louis XIV avait deux péchés mignons, il adorait les fraises, et les femmes. Sous son règne, le mot fraise désignait aussi les tétons féminins, et l’expression "aller aux fraises" signifiait "flirter".

Carnet d'Epicure