Framboise

Jadis toutes les framboises étaient blanches. Mais un jour, sur le mont Ida, la nourrice de Zeus cueillant le fruit de la ronce pour calmer le  chagrin de l'enfant, s'égratigna le sein, la framboise prit alors une teinte rouge sang et le nom de ronce de l'Ida " Rubus Idaeus ". Quand au nom Framboise  il serait simplement né de la déformation des mots  à fraise des bois ... Si l'on trouve trace de sa culture dès 1548, jusqu'au milieu du XIXème siècle,  la framboise n'est pas considérée comme un fruit de table, mais plutôt destinée à l'extraction de parfums ou la fabrication de boissons et de médecines qui facilitent la digestion ou soulagent les douleurs rhumatismales. Aujourd'hui largement cultivée pour la table,  rouge, blanche ou jaune, fragile, à la peau douce et veloutée, pulpeuse, tendre et moelleuse, parfumée et légérement acidulée, elle se déguste sur une cuillère de crème fraîche ou emmitouflée de chantilly dans un mille feuilles,  nappé de coulis de framboises. Mais le plus simple apparat est peut être le meilleur, si l'on en croît Brantôme, écrivain français du XVIIème siècle, qui la nomma dans un poème : le fruit du baiser.

Carnet d'Epicure