Galantine

L’origine du mot galantine vient de « gelée ».  La gelée qui était extraite d’os à jus et de parties gélatineuses des viandes servait à conserver la forme d’un animal entièrement désossé, gardé entier, puis farci, cousu et cuit : cochon de lait, poulet, gibier ... . Aujourd’hui cela s’apparente plus souvent à une terrine additionnée de gelée et moulée. La galantine devient ballottine lorsqu’elle est roulée en forme de cylindre et enveloppée d’un linge avant la cuisson.

Carnet d'Epicure