Lamproie

Cousine de l'anguille, elle ondule en eau saumâtre à l'embouchure des grands fleuves, dont l'estuaire de la Gironde. Suce cailloux, elle se fixe par la bouche sur les pierres et sur le ventre des poissons qu'elle vampirise. Il n'est pas rare en pêchant une alose de trouver une lamproie accrochée sur son ventre. Nommée aussi " fifre " ou " flûte " pour sa forme, parfois " Sept oeils " pour les sept trous qu'elle porte de chaque côté de la tête, la lamproie semble tout droit sortie d'un bestiaire du Moyen Âge.  Cuisinée à la Bordelaise, elle se prépare en civet. Sans cette liaison au sang, ce ne serait qu'un ragoût ordinaire ! Préparé avec passion,  ce plat de pêcheur, devient met de roi, prisé depuis des lustres bien au delà de nos frontières : Henri Ier d'Angleterre est  mort d'une indigestion de Lamproie !

Carnet d'Epicure