L’Oyer

Au XIIIe siècle les rôtisseurs étaient nommés oyers (Rôtisseurs d’oies) et n’étaient autorisés à cuire que certaines viandes, dont l’oie très prisée au Moyen âge. Ce n’est qu’Au XVIe siècle qu’ils purent enfin embrocher toutes sortes de volailles, viandes et gibiers. La corporation des "Ayeurs" devint celle des Rôtisseurs.

Carnet d'Epicure