Moutarde

Quand un condiment donne son nom à une plante...
Quatre siècles avant notre ère Théophraste, philosophe grec fondateur de la botanique, mentionne la " sinapi " comme plante cultivée. Au Ier siècle Columelle, agronome romain, révèle l'usage de cette plante, " sinapsis " en latin, en tant que condiment. Ses feuilles étaient alors confites dans du vinaigre.
Ce n'est qu'autour du XIIIème siècle que se répandra l'emploi d'une pâte condimentaire obtenue par le broyage des graines de Sénevé, nom de cette plante en France à cette époque.
La moutarde apparaît vers 1223 sous la forme de " mostarde " ou " moustarde ", contraction du latin médiéval "mustum ardens" signifiant "moût ardent". On désignait ainsi des graines de sénevé broyées avec du moût de raisin.
La moutarde était donc un " jus de raisin qui brûle ", en référence à la saveur piquante délivrée par les graines de sénevé. Avant que la moutarde ne nous monte au nez, le nom de la plante se confondit avec celui du condiment.

Carnet d'Epicure