Navarin

Tire-t-il son nom du navet que l'on appelait aussi navai, naviard et caviar ? Ou de ce haricot de mouton, ou ragout d'Izard, composé de carottes, navets et ail, qui fut longtemps le plat national de Navarre ? Henri IV importateur de la poule au pot l'est-il aussi du Navarin?  Ce qui est certain, c'est qu'en 1827, au lendemain de la bataille de Navarin, l'Amiral de Rigny, commandant la flotte française, donna l'ordre d'améliorer pour un jour l'ordinaire de l'équipage. A bord du vaisseau amiral, le Trident, le cuisinier imagina de remplacer dans le rata dominical, l'ordinaire garniture de riz, par des légumes variés. Le succès fut tel que l'amiral en personne demanda à y goûter. Trois ans après l'appellation Navarin figurait sur la carte des restaurants Parisiens.

Carnet d'Epicure