Petits pois

Au XVIIème siècle, perle rare et met de roi, le petit pois est cher et chéri. "L'impatience d'en manger, le plaisir d'en avoir mangé et la joie d'en manger encore, sont les trois points que nos princes discutent depuis quatre jours ... " écrivait Madame de Maintenon, décrivant  l'engouement pour les pois potagers ou les petits pois à la Cour de Louis XIV.
Consommé sous sa forme sèche, il  porte le nom de pois cassé. Le pois est dit petit lorsqu'il est cueilli vert, un peu avant maturité, c'est-à-dire avant dissection de la cosse. Présent de mai à juillet sur les marchés, frais, craquant et fondant, lorsqu'il est cuisiné à " la française ", c'est-à-dire cuit au beurre avec laitue et petits oignons, il accompagne à merveille un pigeon de Bresse ou un  canard de Chaland.

Carnet d'Epicure