Poivre

le poivrier est une liane grimpante qui pousse de manière spontanée dans les forêts d’Inde.  Sa longueur peut atteindre plusieurs dizaine de mètres. Le poivre était déjà utilisé pour agrémenter le riz, vers 4 000 ans av.-JC. Importé par les Égyptiens et plus tard par les Arabes. D’usage courant sous l’empire à Rome, au moyen âge, cette épice se raréfia au point d’être estimée au poids de l’or. Le prix ne diminua qu’au XVIe siècle lorsque les Portugais en importèrent après avoir doublé le cap de bonne espérance. Aujourd’hui il est cultivé dans de nombreux pays : principalement au Vietnam, en Indonésie, au Sri Lanka et au Brésil. Les différents stades de maturation du poivre sont à l’origine des ces appellations. Ainsi le poivre est appelé blanc lorsqu’il est cueilli avant maturité, débarrassée de sa pellicule externe par trempages successifs, puis séchée. Le Poivre gris (en poudre) est un mélange de poivre noir et de poivre blanc, c’est l’appellation commerciale quelquefois donnée au poivre noir en poudre (souvent de mauvaise qualité). Le Poivre noir (entier, en grain) est cueilli juste avant maturité, Le poivre rouge est la baie arrivée à pleine maturité (alors de couleur rouge) C’est un produit rare et coûteux. À ne pas confondre avec le poivre rose ou « bai rose » qui est le fruit du faux poivrier, connu également sous le nom de « poivre des Bourbons » ou « poivre de la Réunion ». Quant au Poivre vert il correspond à la baie immature.






Carnet d'Epicure