Sabler le champagne

Voltaire parlait déjà de sabler le champagne pour fêter un évènement heureux. Mais au XVIIème siècle, on sablait tout aussi bien le vin rouge ou l'alcool. Le mot signifiait alors faire cul sec ! Il pourrait s'agir d'une association avec le geste technique du sablage qui consiste à couler d'un seul geste le métal en fusion dans un moule de sable. Quant à l'expression " sabrer le champagne " elle est peut être née au soir de la bataille d'Austerlitz, lorsqu'un officier sabre au clair et sans doute un peu sourd du bruit des canons,  prit son sabre et "sabra" le champagne...

Carnet d'Epicure