Souper au XVIIIème siècle

Le souper au XVIIIème était composé de 4 services, chacun proposant entre 3 et 8 plats, en tout une vingtaine, ainsi les convives avaient-ils le loisir de se régaler, selon leurs goûts et leur appétit.
Les gentilshommes-servants se contentaient de déposer sur la table les mets qui avait été préparés.
Le premier service pour les potages et les entrées.
Le deuxième, les rots, c'est-à-dire  les viandes qui ont été rôties.
Le troisième pour les entremets, littéralement entre les mets, car le dernier service, le fruit terminait le repas.
Il n'y avait pas de verres sur la table, ceux-ci étaient présentés chaque fois que vous le demandiez et reposés sur le plateau du gentilhomme-servant qui le rapportait au buffet.

Carnet d'Epicure