Tranchoir

Au temps des ripailles et mangeailles, époque  où l'on ne s'embarrassait ni d'assiette ni de couverts, partageant même son écuelle de vin avec un voisin de table, chaque convive recevait en début de repas une belle tranche de pain qui lui tenait  lieu d'assiette : un tranchoir. A la fin du repas, ces tranchoirs généreusement imbibés de sauce étaient distribués au " petit peuple " qui malheureusement trempait plus souvent son pain de larmes !

Carnet d'Epicure